Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cochon Curieux : arts, humour, badineries, enfantillages et curiosités à propos du Cochon

LCC, Le Cochon Curieux : partageons le bout de gras sur le thème du cochon et du porc (surtout si c'est du porc fermier), avec curiosité, passion et bonne humeur !

La République, l'Humaniste et le Cochon (+@-)

Publié le 5 Janvier 2016 par Alain CABANNES in Monsieur le Cochon

Un peu de paix dans un monde de brutes !

Un peu de paix dans un monde de brutes !

Ce titre pourrait être celui d'une fable de La Fontaine qu'on aurait oubliée depuis longtemps sur les bancs d'une école.

En fait, il s'agit d'une carte de voeux ironique que Le Cochon Curieux avait publié en 2007 à l'adresse de ses lecteurs précautionneux de leur(s) prochain(s) et respectueux du politiquement correct.

 

A l'époque, j'avais publié cet article en réaction à une opération de militants du Front National distribuant de la soupe contenant du cochon à des SDF afin d'écarter sciemment les indigeants de religion musulmane.

Huit ans plus tard, je trouve ce texte toujours d'actualité, mais sur l'autre face de la médaille éclairée par les évènements tragiques de Paris et de tant d'autres lieux : la même bêtise est encore à l'oeuvre et continue de nourrir une incompréhension mutuelle et un extrémisme ravageur pour notre société !

Qui plus est, les réactions politiques qui ont agité les élections régionales et maintenant les débats parlementaires* me donnent l'impression que la tolérance, la charité humaniste et tout simplement le vivre-ensemble de notre pays et de notre République sont encore et toujours les grands perdants !

 

En cette période de voeux, je vous relivre cette carte en mémoire des victimes des attentats qui ont endeuillé notre pays, et afin qu'un sursaut de bon sens éclaire notre avenir et celui de nos enfants.

Note préliminaire importante : ce message concerne des vœux de Nouvel An. Si vos croyances ou pratiques laïques vous interdisent d'en recevoir, veuillez ne pas lire ce message. De même, le lecteur doit bien examiner - avant de poursuivre la lecture - si ce sujet ne heurte pas ses convictions personnelles et est conforme aux lois de son pays. Lire aussi nos Conditions Générales de Vœux au bas du présent document.

Veuillez accepter, sans aucune obligation implicite ou explicite, mes meilleurs vœux pour un environnement plus sain, une société plus responsable, une vie heureuse et sans stress, et d'agréables vacances d'hiver, dans le respect des pratiques et traditions de la religion de votre choix (ou de vos pratiques laïques), et dans le respect des traditions (ou pratiques laïques) des autres, ou même l'absence de traditions ou pratiques. Ces vœux concernent aussi votre accomplissement personnel, votre réussite professionnelle, votre bonne santé, pour la survenance de ce nouvel an (suivant le calendrier généralement accepté, sans que cette acceptation puisse être considérée comme un manque de respect pour le calendrier de votre religion ou de toute autre calendrier laïque).
Ces vœux vous sont adressés sans considération de votre race, religion (ou de son absence), de votre âge, nationalité (ou de son absence), sexe (ou de son absence), couleur, orientation sexuelle, ou habilité physique.
Ces vœux sont limités au lecteur et pour une période d'un an, ou jusqu'à la survenance d'une autre période de souhaits, au plus tôt des deux.
Cette occasion de souhaits n'est et ne doit pas être considérée comme limitée aux célébrations judéo-chrétiennes, ou aux célébrations de quelque organisation, groupe, communauté ou individualité que ce soit (ou même à leur absence).


CONDITIONS GENERALES DE VOEUX. En acceptant mes vœux, vous acceptez les termes suivants:
1º - Ces vœux peuvent être repris à tout moment à ma seule initiative, pour quelque raison que ce soit, ou même sans raison aucune. Le lecteur ne saurait en aucun cas en réclamer la reprise ou l'échange.
2º - Ils peuvent être transférés sans licence a condition de ne pas altérer le message original, et pour des vœux à usage non commercial d'une durée inférieure à 30 jours.
3º - Ces vœux au lecteur ne comportent aucun engagement de leur rédacteur qui ne saurait être tenu pour responsable de tout évènement (ou absence d'évènement) qui ne serait pas conforme aux souhaits adressés.
4º - Les deux parties conviennent que tout différent juridique concernant ces vœux relève des tribunaux de Kapingaramangi(FSM) et des seules lois présentes sur http://www.fsmlaw.org
5º - Ces vœux étant adressés par voie électronique, vous disposez d'un droit de retour de 7 jours. En cas de retour, vous disposerez d'un droit rectification ou de modification du fichier nominatif des retours (déclaré à la CNIL).
6º - Conformément à la législation européenne, nous vous informons que ce texte ne comprend que des termes naturels, à l'exclusion de tout terme chimique. Enfin, lors de l'élaboration de ce texte comme pour les tests de sa bonne lecture, aucun animal n'a été utilisé.

 

Article original : "La République est-elle soluble dans la soupe de cochon ?" (http://le-cochon-curieux.over-blog.com/article-5257459.html)

* à propos du débat politique de déchéance nationale qui ne réglera rien et dont l'inefficacité sera voisine de 100 % !

 

Bonne année 2016, quand même !

> COMPLEMENT DU 03/08/2017.

J'élargis le propos de cet article en livrant aux Curieux de passage cet éditorial de Michel URVOY publié sur Ouest-France le 28 juillet 2017. Il y est question de la perte de tolérance qui s'accentue, favorisée par la multiplication des vindictes sur les réseaux sociaux, où il est plus facile de hurler avec les loups que d'agir pour le bien commun.

L'article original est à cette adresse : http://politique.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/07/27/un-terrain-politique-inflammable-18419.html

Editorial Ouest-France du 27 juillet 2017

Editorial Ouest-France du 27 juillet 2017

Commenter cet article