Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cochon Curieux : arts, humour, badineries, enfantillages et curiosités à propos du Cochon

LCC, Le Cochon Curieux : partageons le bout de gras sur le thème du cochon et du porc (surtout si c'est du porc fermier), avec curiosité, passion et bonne humeur !

Philosophie(s) chinoise(s)

Publié le 13 Février 2007 par Alain CABANNES in Découvrir - explorer

Dans un article récent, j'évoquais l'année du Cochon du zodiaque Chinois. Le Cochon Curieux continue sur le même registre asiatique en vous livrant une belle histoire, qui n'a rien a voir avec les suidés. Au fait, dans certaines versions, la vieille dame est une indienne. Mais qu'imporcte !

Le Pot fêlé (un grand classique pour ce début d'année)

Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d'une perche qu'elle transportait appuyée derrière son cou. Un des pots était fêlé alors que l'autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d'eau. À la fin de la longue marche, du ruisseau vers la maison, le pot fêlé n'était plus qu'à moitié rempli d'eau.

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes et la vieille dame ne rapportait chez elle qu'un pot et demi d'eau.

Le pot cassé : illustration du porteur chinois.Le pot intact était très fier de son oeuvre mais le pauvre pot fêlé, lui, avait honte de ses propres imperfections et se sentait triste. Il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

Après deux années de ce qu'il percevait comme un échec, il s'adressa un jour à la vieille dame, alors qu'ils étaient près du ruisseau. "J'ai honte de moi-même, parce que ma fêlure laisse l'eau s'échapper au retour vers la maison."

La vieille dame sourit : "As-tu remarqué qu'il y a des fleurs sur ton côté du chemin, et qu'il n'y en a pas de l'autre côté ? J'ai toujours su à propos de ta fêlure, donc j'ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin, et chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arrosais. Pendant deux ans, j'ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n'aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la maison".

Chacun de nous, avons nos propres manques, nos propres fêlures. Mais ce sont chacune de ces craquelures et chacun de ces manques qui rendent nos vies si intéressantes et enrichissantes.

Donc, tous mes amis fêlés, passez une superbe journée et rappelez-vous de prendre le temps de sentir les fleurs qui poussent sur votre côté du chemin !

Cette histoire a été livrée par Bernard P AUXENFANS dans la Gazette "Du côté du web et de l'informatique agricole", réalisée par Guy Waksman - ACTA Informatique (http://www.acta.asso.fr/)


Nous n'allions pas nous quitter sans quelques histoires de cochons, n'est-ce pas ? Aussi, Le Cochon Curieux vous propose un détour par les blogs d'Over-Blog qui ont une couleur chinoise ou asiatique (vous savez que la Chine est le 1er producteur mondial de cochon ?)

 

Dumby (http://dumby.over-blog.net/article-5072198.html) nous livre sur son blog éponyme un article du Figaro. Il nous est raconté que les Chinois ont génétiquement modifié des cochons en leur insérant une protéine fluorescente. Et devinez quoi : ils vont s'en servir comme lampions pour le nouvel An Chinois (non, je blague !). Des cochons OGM, il y a aussi eu au Canada. Promis, vous ferez attention au cochon que vous achèterez dorénavant (j'ai de bonnes adresses de porc fermier) ?

 

Cette info est reprise avec humour par Jenny dans son blog "Mon Carnet de Chine" (http://jennifer-en-chine.over-blog.org/article-5313049.html). Elle est aux premières loges et nous parle dans son blog de sa vie à Shangaï. Dépaysant et curieux, forcément !

 

Si vous êtes férus d'astrologie, voici un nouvel horoscope chinois très fouillé publié par Meryl Moser dans le blog "Perinews"(http://perinews.over-blog.com/article-5243739.html). Tout y est, du moins je pense !

 

Dans le fil du forum de LCC, "Darkbaron" me signalait une info où il était dit que les vietnamiens "dopent" leurs cochons à la musique, et qu'ils y réagissent favorablement.

Sur son blog "The Midnight Examiner" (http://www.midnightexaminer.com/article-5313029.html) "FoM" commente ce sujet musical avec humour. Blague à part, je crois avoir vu il y a quelques années des thèmes de recherche officielle sur ce sujet et sur l'influence de la luminothérapie chez les cochons en abattoir. 

 

J'ai aimé aussi cet article de linguistique rigolote publié par Marieke, elle aussi habitante de Shangaï. Dans "Marieke en Chine" (http://marieke-en-chine.over-blog.com/article-914978.html), elle nous y dévoile que les Chinois ont retranscrit notre "bonjour" en prononçant ... "cochon bête", enfin, dans leur langue !

 

J'ai gardé pour la fin ce photo-reportage de Eddy et Véro dans leur blog "En route vers de nouvelles aventures" (http://veroeddy.over-blog.com/article-3925106.html). On y verrat combien il est sportif d'embarquer 5 cochons récalcitrants sur un bateau, dans la boue quelque part en Birmanie (c'est là qu'on se dit que les quais de chargement de nos élevages sont bien commodes !).



Allez, bons voyages aux pays des Cochons. Envoyez-moi des photos. LCC prend quelques jours de vacances ... en France !

Commenter cet article

Vero 27/02/2007 20:51

Tu peux prendre la photo du cochon qui reçoit des bisous, si tu veux. Nous l'avons mise en pensant à toi. (enfin je veux dire en pensant à ton blog ;-)Heureusement que je me relis tout haut et Eddy éclate de rire ... Véro

Alain CABANNES 03/03/2007 00:45

Merci Véro,
Ta photo est sur cet article intitulé Bisou Birman : http://le-cochon-curieux.over-blog.com/article-5833759.html
Continuez à réaliser ces reportages : ils ouvrent des horizons !
A+

Kitty 18/02/2007 16:50

très intéressant ce site, en plus moi qi adore les cochons je ne peux k'y adhérer! ^_^

http://www.journey2theast.com/

Véro 15/02/2007 00:15

Cher Alain,
Je suis très fière d'être la première à te mettre un commentaire. Merci beaucoup de nous mettre ainsi à l'honneur. Je fouille dans mes photos et si je trouve un cochon, je te l'envoie avec plaisir.
Véro