Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Cochon Curieux : arts, humour, badineries, enfantillages et curiosités à propos du Cochon

LCC, Le Cochon Curieux : partageons le bout de gras sur le thème du cochon et du porc (surtout si c'est du porc fermier), avec curiosité, passion et bonne humeur !

La Confrérie de la Saucisse au Muscadet

Publié le 29 Avril 2007 par Alain CABANNES in Voir - regarder

Assemblée des Confréries gastronomiques lors du chapitre de la Confrérie de la Saucisse au Muscadet, au Loroux Bottereau (44)

Ce dimanche 29 avril, Le Cochon Curieux participait à un événement bien sympathique : le chapitre d'une Confrérie gastronomique. Il s'agissait en l'occurence de celle de la Saucisse au Muscadet du Pays Nantais (*). Les confréries gastronomiques ou bachiques sont des associations de bénévoles qui ont pour vocation de faire connaître des spécialités gastronomiques ou viticoles. Rien que du bon !

Ce Chapitre se déroulait au Loroux Bottereau, en Loire Atlantique. Il récompensait les meilleurs artisans faiseurs de saucisses au Muscadet (dont l'un, médaillé d'or, travaillait évidemment avec un certain porc fermier Label Rouge que j'affectionne). Ces cérémonies sont hautes en couleurs, en musiques et en saveurs. Chaque intronisation d'un nouveau membre (on dit un "impétrant") est prétexte à découvrir telle ou telle confrérie dont les costumes rivalisent d'éclats, avec ce petit air moyenageux ou académique si particulier qui les caractérise. Il est vrai que les membres, échevins et autres chevaliers de ces confréries sont souvent des retraités, car il faut du temps pour aller à travers la France, et l'Europe pour certains, promouvoir cagouilles, pineau, pommes de terre, marmites, vins d'origine, coquillages ou charcutailles de nos terroirs. Mais un point commun les rassemble : ils et elles viennent d'horizons très divers et sont tous de joyeux ambassadeurs de nos produits régionaux et du "French way of life".

Voici en souvenir de cette journée la chanson de la Confrérie de la Saucisse au Muscadet :

L'intronisation des impétrants : dégustation rituelle d'une saucisse grillée et d'un verre de muscadet

Refrain : Sur les bords de Loire
Un beau matin de mai
Pour le plaisir de boire
Maria le Muscadet.

La belle voulait trouver cadet
En ce pays où les hommes sont gais
Rose et charnue, grosse et dodue
Voyait l'amant filer d'un trait.

[Refrain]

La confrérie, en mélodie,
Saucisse Muscadet a unis
Et pour la gloire, lors d'une foire
Elle nous fait entrer dans l'histoire.

Sur les bords de Loire
Un beau matin de mai
Entrèrent dans l'histoire
Saucisse et Muscadet.

Le Cochon Curieux reviendra sur ce sujet pour vous parler de l'intronisation dans la Confrérie des Rillettes du Mans et de la Sarthe. Mais peut être connaissez-vous une confrérie dans votre région, ou mêmes en faites-vous partie. Racontez-nous.

Bien à vous, Cher(e)s Confrères Curieux.

(*) L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Commenter cet article

X. Cabannes 24/05/2007 16:13

Rien à voir avec le billet en cause.

En lisant une revue, je suis tombé sur le texte ci-dessous... alors j'ai pensé au webmaster de ce site...

"Pour offrir au plus blasé des épicuriens, voici un ovni venu du Québec : édité par Martin Picard, la nouvelle star de la scène culinaire montréalaise, ce livre collectif a mobilisé artistes, graphistes, chasseurs et toute l'équipe du restaurant "au pied de cochon". Résultat : sous des airs de fanzine trash aou de Charlie Hebdo, un mélange de recettes, de dessins, de photos, de reportages, une video et même une BD sur l'élevage indistriel du cochon dans les années 70 au Québec, sur fond de mafia !"

"Au pied de cochon, l'album", 80 dollars canadiens (55€), port inclus www.restaurantaupieddecochon.ca

Alain CABANNES 28/05/2007 10:17

Merci pour cette adresse à Montréal http://www.restaurantaupieddecochon.ca/.
Quelques visiteurs de LCC auraient-ils fréquenté ce restaurant , ou ses homonymes de Paris ( http://www.pieddecochon.com/) ou de Genève (http://www.pied-de-cochon.ch/home.aspx )?
La question concerne aussi la ville de Ste Ménehould : http://www.ste-menehould.fr/tourisme/4.htm, célèbre pour ses pieds de cochon et la Confrérie du même nom :"La légende attribue la découverte des pieds de cochon à la Sainte-Ménehould à l'étourderie d'un jeune marmiton qui aurait oublié sur le fourneau une marmite de pieds "plus d'une longue nuit".Le miracle s'accomplit alors, car les pieds roulés dans la chapelure, dorés au four et servis chauds, sont offerts aux gourmets qui, à son grand étonnement, en croque les os, en apprécie la moelle, et de la chair parfumée et onctueuse en fait son régal."